Parcourir…

Vus récemment

  1. Théorie du fictionnaire

Img_site

Oscillations est une revue de sciences humaines et d’art, un lieu de rencontre entre textes
et images, tissant eux-mêmes, selon des modalités chaque fois singulières, les liens qui les unissent.

Capture_d_e_cran_2011-11-16_a__21

La revue de sciences humaines Tracés, éditée par ENS Éditions,
réunit deux fois par an des auteurs issus de diverses disciplines autour
d’un thème ou d’un problème commun traversant les sciences humaines.

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Théorie du fictionnaire

 

Théorie du fictionnaire De Dominiq JENVREY - Questions Théoriques

Feuilleter…

De Dominiq JENVREY

 

Questions Théoriques - Collection : Forbidden Beach - juin 2011

    • Livre papier

      8,50 €
     

    Présentation

    [4e de couverture]
    « Qu’est-ce que c’est ?
    Une théorie logique qui explique avec des schémas comment résoudre les problèmes de l’homme.
    C’est un peu de la philosophie !
    Une théorie littéraire qui permettrait d’écrire cent mille livres. C’est un peu de la fiction !
    Un fictionnaire est un écrivain qui invente des concepts fictionnels pour le futur.
    Avec ses concepts, il résout les problèmes qui se posent à la personne. Des problèmes quotidiens. C’est juste la manière dont le fictionnaire les traite qui est incroyable.
    La théorie du fictionnaire est entièrement tournée vers le futur.
    La théorie du fictionnaire permet de refaire le monde, grâce à une logique imparable. »

    [Présentation de l’éditeur]
    Puisque la théorie littéraire classique est aujourd’hui arrivée a son exténuation, qu’elle ne nous permet déjà plus de reconnaître la littérature que nous faisons et moins encore celle que nous espérons voir se développer, il est devenu nécessaire de reconcevoir la forme de son discours et la méthode de son enquête. C’est ce que cherche à faire, avec une grande radicalité, ce livre de Dominique Jenvrey. Comment désenkyster le discours critique de ses définitions obligées, fausses évidences acceptées par habitude qui, d’emblée, limitent si fortement le propos ? D’abord, en changeant la nature des concepts à partir desquels on se donne à penser le littéraire : ne plus parler d’«auteur», de «texte», de» fiction», d’«identification», mais composer une nouvelle notion théorique à partir des potentialités propres de termes piqués dans les paroles et les soucis communs.
    Ambition, rencontres, futur, dépression, prédictions sont les nouvelles expressions dont ce livre élabore les potentialités conceptuelles et les connexions logiques qu’elles permettent. C’est ainsi qu’est bâtie la notion de fictionnaire pour désigner le créateur de fictions d’une nouvelle espèce, qui en soi synthétise les possibles d’une forte réforme de l’idée de fiction littéraire.

    Sommaire

    Dominiq Jenvrey · Théorie du fictionnaire.

    «Pourquoi théorisons-nous (encore) ?» : préface par Christophe Hanna (p. I-XXIV)

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 130 x 190, 96 pages, Noir & blancEn stock
    • Extraits
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :